BBG pendant 1 an, ça donne quoi ?

Coucou les loulous,

2ème article de mon blog et suite de mon premier article « Mon réveil sportif » pour vous parler de ma transformation physique grâce en premier lieu au programme Bikini Body Guide (BBG) de Kayla Itsines que j’ai utilisé pendant un peu plus d’un an.

Le programme Bikini Body Guide

Avant tout, le BBG c’est quoi ?

C’est un programme de remise en forme de 12 semaines créé par l’Australienne Kayla Itsines qui promet de pouvoir se sculpter un corps de rêve à la maison avec un minimum d’investissement. Promesse tenue par Kayla qui nous expose sur son Instagram les résultats de femmes du monde entier ayant réussi ce pari et qui affole une bonne partie de la toile.

Face à ce succès grandissant, Kayla a décidé d’offrir une suite à son programme , le BBG 2.0  (semaine 13 à 24) qui intègre plus de charges que sa première version mais qui reste toujours accessible. Dernièrement, une application mobile Sweat a même été mise en service et reprend l’ensemble de ses programmes avec une nouvelle version du BBG à réaliser en salle appelée BBG Stronger.

Mais pourquoi ce genre de programme marche ?

Workout Leg BBG

Ce programme allie séance de renforcement musculaire et cardio à raison de 3 séances par semaine de seulement 30 minutes !

Chaque séance se divise en 2 circuits comprenant 4 exercices à réaliser en 7 minutes avec 30 à 45 secondes de pause entre les exercices et 1 minutes 30 entre les 2 circuits. Ces circuits sont à faire 2 fois (Circuit 1 – Circuit 2 et on recommence) pour arriver à un total de 28 minutes par séance . Dans une semaine type, on travaille différentes parties du corps avec des séances ciblées Jambes/Cardio, Bras/Abdos ou Full Body. Il s’agit donc d’un programme très complet pour travailler l’ensemble du corps.

On comprend donc l’engouement de tous pour ce genre de programme (moi compris à l’époque) qui donne la possibilité d’avoir un corps de rêve pour seulement 1h30 d’exercice par semaine tout en le faisant à la maison.

Mon expérience du BBG

Mes résultats avec le BBG

Comme évoqué dans mon article Mon réveil sportif, j’ai essayé ce programme en 2015 sans véritable succès que j’ai repris ensuite en mai 2016  suite à mon accident et que j’ai suivi jusqu’en août 2017. J’ai réalisé les 2 premières versions du BBG (BBG 1 & 2) décrites plus haut ce qui équivaut à 24 semaines de training.

Voici mon évolution (aussi bien physique que capillaire haha) sur près d’un an de BBG avec en haut les semaines 0 et 12, en bas les semaines 24 et 36 et enfin au centre ma « shape » après 48 semaines de BBG en août 2017.

Aujourd’hui, quand je vois ces photos, je me dis que j’ai réellement avancé (physiquement et mentalement), ça a pris du temps mais je l’ai fait. J’ai fait un énorme travail sur moi et sur l’acceptation de mon corps car oui j’aime un peu plus mon corps, j’ai encore du chemin à faire mais je peux vous dire que depuis mai 2016 j’ai fait un pas de géant !

Cependant, cette année de training n’a pas été toute rose comme tout challenge. Il y a eu des hauts et des bas avec des moments où mon corps me dégoûtait, où les séances étaient tellement intenses que j’étais parfois cramée dès le premier circuit. Dans ces moments-là, qu’une envie tout arrêter et reprendre mes bonnes vieilles habitudes et puis je relativisais : « Non, tu veux changer donc donnes toi en les moyens et accroches toi« . Je me suis découvert une vraie volonté de fer, de réussir même si j’ai eu des moments de faiblesse. Ma force me venait aussi du soutien que j’ai pu recevoir de la part de mon chéri et de ma famille qui ont cru en moi tout au long de ma progression.

Mes résultats pointent également du doigt un sujet que beaucoup de « débutants » laisse de côté : la nutrition. J’ai décidé dans un premier temps de ne pas me préoccuper de l’aspect alimentaire pour éviter de « choquer » mon corps en lui imposant trop de changements. Grossière erreur ! Comme on peut le lire un peu partout sur la toile, la nutrition c’est 80% du travail. Je vous laisse deviner à partir de quand j’ai commencé à changer mon alimentation (petit indice : c’était pas en 2016 😉 ). D’ailleurs c’est à partir de cette période que j’ai commencé à réellement perdre du poids et à m’affiner. Je vous mets le détail de mes mensurations et de mon poids sur toute la durée de mon utilisation du BBG dans le tableau ci-dessous.

tableau_mesures_BBG

Tableau de mes mesures pendant le BBG

 

Mon bilan du BBG

Cette expérience m’a permis de repousser mes limites et de briser le cercle infernal dans lequel j’étais lors de ma précédente expérience en 2015. J’ai pu prouver aussi bien aux autres qu’à moi-même que mon accident ne m’a pas empêché de réussir et qu’on peut rebondir même après des échecs ou des évènements tragiques.

Avec le recul, cette année de BBG a été vraiment bénéfique pour moi car elle m’a permis d’être plus à l’aise avec mon corps et de l’apprécier ce qui a, par conséquence, eu un réel impact sur l’estime que j’avais de moi-même. J’ai surtout découvert l’univers de la musculation au travers de ma pratique du BBG 2.0 et ça a été une révélation. J’ai adoré m’essayer à la musculation et ma vision d’objectif de corps a peu à peu changé : je voulais dessiner et réellement muscler mon corps. C’est là que je me suis rendu compte que le BBG ne correspondait plus du tout à mes attentes pour progresser.

C’est pourquoi, suite à cette année de BBG, j’ai décidé de sauter le pas en septembre 2017 avec mon inscription dans une salle de sport pour pratiquer la musculation en suivant mon propre programme.

Tu te demandes comment j’ai géré le passage de mon salon à la salle de sport ?

Mercredi prochain, je t’explique tout !

Sinon, avez-vous pratiqué un programme de ce genre ? Avez-vous réussi ? Mon expérience vous donne-t-elle envie de vous lancer ?

 

Publicités

3 réflexions sur “BBG pendant 1 an, ça donne quoi ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s