Mon réveil sportif

J’ai toujours fait du sport depuis ma plus tendre enfance : gym, danse, équitation, ski (oui une Iséroise qui fait du ski c’est surprenant je sais !). Au final, j’ai testé beaucoup de sports sans jamais trouver LE sport qui me correspondait vraiment. Je me lassais vite au grand dam de mes parents et je cherchais toujours des excuses pour ne pas y aller. Plus j’avançais dans l’âge, plus j’éliminais un à un les sports que je pratiquais, ça a commencé par l’équitation, puis le ski jusqu’à finalement arrêter totalement le sport en terminale.

Vous imaginez bien que le passage en étude supérieure n’a pas arrangé les choses car qui dit étude supérieure dit vie étudiante avec son lot de soirées, les courses pas super healthy, le stress… Et boum j’ai pris kilo sur kilo passant de 58 à 67kg en 1-2 ans.

J’étais donc la fille en surpoids avec sa petite bouée été comme hiver qui se plaignait qu’elle avait du ventre et de la cellulite mais qui ne faisait absolument rien pour changer ! Le miroir était devenu mon ennemi juré mais pas que, la balance était également une épreuve et je me l’imposais inlassablement chaque jour comme une auto flagellation pour me faire réagir mais qui ne faisait que me sentir plus misérable. Ma confiance en moi quasi inexistante de base a été balayée sans ménage (« allez salut la grosse je me casse« ).

Vous allez me dire que j’étais dure avec moi-même mais combien de personnes ont été ou sont encore dans ce cas à souffrir de leur reflet dans le miroir et à se l’imposer jour après jour ? Peut-être même toi qui me lit en ce moment ?


2014 : Découverte du Bikini Body Guide

Kayla Itsines

Kayla Itsines auteure du BBG

Pour rester dans le domaine de l’autoflagellation, j’ai commencé à flâner sur Instagram où on pouvait voir des filles magnifiques aux corps de rêve (corps que je n’avais évidemment pas).

Puis, je suis tombée sur le compte de Kayla Itsines, une jeune australienne auteure du fameux Bikini Body Guide (BBG) qui nous montrent des photos affolantes de femmes ayant transformé leur corps en 12 semaines grâce à son programme !

 

Et là je me suis dit pourquoi pas moi ?

J’ai essayé ce programme en août 2014 (1 mois), janvier 2015 (photo ci-dessous) mais sans jamais vraiment réussir à tenir car les résultats n’était pas aussi fulgurants que ceux qu’on peut voir sur l’Instagram de Kayla. Donc retour à la case départ à chaque fois (je ferais un article sur ces premiers échecs et leurs raisons car oui il y en a).


2016 : l’année du changement

Pour oublier mes échecs sportifs, je me réfugie dans les études et m’y consacre corps et âme : 1er semestre de M2 en poche, je commence mon stage de fin d’étude début février. Malheureusement un évènement vient tout chambouler.

Le 23 mars 2016… je me fais renverser par un scooter. Le choc, le bruit tout est encore très clair dans mon esprit et cela m’a profondément choqué. Je me souviens des minutes qui ont suivi, mes appels à l’aide et la douleur grandissante dans mes jambes. La première chose qui me soit venue en tête est : « Mon dieu, mes jambes j’ai tellement mal faite que je puisse marcher ». J’ai eu peur qu’une partie de moi reste figée à jamais mais le verdict fut beaucoup plus clément. Rien de cassé, uniquement des bleus et de brûlures. Mes genoux ayant été touchés, des gestes simples comme marcher ou plier les genoux m’ont été très pénibles. La guérison fut lente et je garde encore aujourd’hui des douleurs mais cela m’a permis de me rendre compte combien la vie est précieuse et qu’il faut profiter de chaque instant.

2 mois après cet accident, je décide de reprendre ma vie en main en me libérant de ce corps que je déteste et pour ça je me fixe comme objectif de reprendre le BBG pour montrer que moi aussi je peux y arriver et que cet accident n’était pas la fin mais le commencement !

Et devinez quoi j’ai réussi !

 Pour découvrir mes résultats et mon avis sur le BBG,

Rendez-vous mercredi prochain

Avez-vous déjà tenté de vous mettre au sport sans succès ? Avez-vous eu un déclic ?

 

Publicités

3 réflexions sur “Mon réveil sportif

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s